levisiteur.be: fiche descriptive Page vue 21X   ...
  ...
  ...

Le Chalet Duchêne

      Pages et liens associ√©s
(photos, vidéos, textes ...)
Adresse(s):
Rue de Lognoul , 14A, 4190    Ferri√®res (   Lognoul ) (    Ferri√®res -    Li√®ge -    Wallonie -    Belgique )
Catégorie(s):
   Maisons habit√©es 
(   Maisons particuli√®res    B√Ętiments d'habitation    Patrimoine artichectural    Patrimoine    Cat√©gories)
.
Informations

( Ferrières, Rue de Lognoul 14A)
Le chalet a été construit en 1891 par Mr. le Juge Albert Duchêne et Madame à l'endroit dénommé encore à
l'√©poque "Les Spit√Ęs" ou l"L'Espit√Ę" (comme on ne conna√ģt pas le sens du mot, l'orthographe reste ind√©cise. Il
semble bien que le lieu-dit en question commence dans la route de Malacord avec la maison Freddy Kersten et s'étend
jusqu'au Chalet, peut-être au-delà.)
Quand les propriétaires projetèrent de construire, le terrain était non seulement inculte mais présentait une humble
petite carri√®re d'o√Ļ l'on tirait une pierre √† b√Ętir. Un des propri√©taires leur avait dit: "Vous ne ferez jamais
rien pousser dans ce coin-là". L'erreur était lourde car les arbres qui ornent la propriété et qui n'ont pas cent
ans sont à classer parmi les plus beaux spécimens de la commune.
Le "Chalet" a été construit en trois fois. L'architecte Remouchamps de Liège auteur également des plans de l'église
(construite en 1879) avait conçu le premier chalet qui devait servir de maison de campagne. Voilà sans doute
l'explication de la dénomination "chalet".
En 1892, lorsque le Juge Duchêne fut nommé à Verviers, il en eut tant de chagrin qu'il coupa court à sa carrière de
magistrat pour demeurer à Ferrières tant il était attaché à ce coin là !. Mr. et Mme Duchêne agrandirent le petit
chalet en ajoutant en 1896 le tour c√īt√© est. La seconde tour fut construite en 1907. Quant au jardin, 17 actes par
devant notaire furent signés pour le constituer tel qu'il est à présent, avec sa grotte du "Trou du renard" et son
ruisseau qui gazouille au fond du petit bois.
Mr. le Juge Duchêne a vécu à Ferrières pendant dix ans avant son mariage. Après trois ans de stage à Liège il fut
nommé à Ferrières le 21 avril 1880. Il se mariait le 15 juillet 1890. Madame Dupont, la propriétaire actuelle, est
leur unique fille. Mr. Dupont est d√©c√©d√© le 2 novembre 70. Mr. Duch√™ne est rest√© juge jusqu'√† sa mort le 31 ao√Ľt
1918. Les anciens se rappelleront certainement combien il était le juge de "paix" dans toute l'acceptation du terme. Il
avait une telle conscience de la justice qu'il faisait venir chez lui les gens pour les mettre d'accord usant de la plus
grande patience. Il poussa un jour le scrupule jusqu'à faire enterrer un lièvre que la servante avait pris au potager
dans son tablier, à la grande déception de la brave fille. Il avait un grand respect de la personne humaine et saluait
même les gamins qu'il rencontrait sur sa route en enlevant sa casquette à deux mains. Les anciens l'ont vu maintes
fois passer en costume de chasse, fusil à l'épaule, accompagné de son fidèle garde Alexis Cornet du Trou et de son
chien. Il était un marcheur infatigable; aucun sentier de la région ne lui était inconnu. Quant à Mme Duchêne elle
a laissé le souvenir d'une personne toute de bonté de la foi la plus profonde.
Le Chalet a beaucoup souffert des diff√©rentes occupations qu'il a d√Ľ subirt lors de la guerre 40. La chapelle d√©di√©e
à Ste Thérèse de Lisieux, située en face du Chalet, a fait l'objet d'une promesse. Elle a été bénite en 1934. Ses
portes toujours ouvertes invitent le passant à se recueillir. A présent, les descendants de Mr. et Mme Duchêne ont
hérité de leurs parents, grands-parents et arrière grands-parents de l'amour de Ferrières qu'il regagnent toujours
avec empressement.

ERPE - le Canard 1971
( Ferrières, Rue de Lognoul 14A)