levisiteur.be: fiche descriptive Page vue 51X   ...
  ...
  ...

La fontaine de La Rouge-Minière

      Pages et liens associ√©s
(photos, vidéos, textes ...)
Adresse(s):
Chemin de la Tannerie , 0, 4190    Ferri√®res (   La Rouge Mini√®re ) (    Ferri√®res -    Li√®ge -    Wallonie -    Belgique )
Catégorie(s):
   Fontaines 
(   Fontaines    Fontaines    El√©ments divers √† caract√®re public    Patrimoine    Cat√©gories)
.
Informations

( Ferrières, Chemin de la Tannerie)

( Ferrières, Chemin de la Tannerie)

( Ferrières, Chemin de la Tannerie)

( Ferrières, Chemin de la Tannerie)

( Ferrières, Chemin de la Tannerie)

( Ferrières, Chemin de la Tannerie)
LA FONTAINE 1832.

La fontaine de La Rouge Minière, comme l'indique une inscription sur le monument, est due à la munificence de
Jean-Nicolas Fischbach de Malacord, ch√Ętelain de Grimonster. En 1832, il d√©cide de venir en aide aux habitants de ce
village mal équipé en eau.
Voici la lettre qu'il adresse, le 19/8/1832 à l'Administration municipale de Ferrières.

" Depuis mon séjour à Grimonster, j'ai vu avec peine, dans beaucoup d'occasions, que les habitants de la Rouge
Minière n'ont point d'eau vive à leur disposition actuelle pour les besoins du ménage et pour l'usage de leur bétail
que celle qu'ils doivent aller puiser au ruisseau qui coule au pied de la montagne sur laquelle le hameau est situé.
Les peines qu'endurent ces habitants en devant, plusieurs fois par jour descendre cette montagne et la remonter autant
de fois avec des fardeaux dans des temps rigoureux de l'hiver on excit√©, dans mon cŇďur, un sentiment de compassion qui
m'a fait prendre la résolution de leur procurer l'avantage d'avoir l'eau au milieu de l'endroit, si l'autorité
communale veut me permettre de faire exécuter à mes frais les travaux que nécessite cette utilité publique.
Je placerais sur le terrain vague - Le Bati - qui se trouve au milieu de l'endroit un soc de pierre dans lequel je
conduirais l'eau de la fontaine dite de " L'Alouette " au moyen de tuyau de plomb (+/- 800 m) que je ferais placer dans
le sein de la terre. Je ferais creuser un bassin pour recevoir les eaux qui découleraient de ce bac et de ceci
résulteraient plusieurs avantages pour les habitants qui auraient tout près de leur demeure

1) une autre source pour leur consommation du ménage,
2) un bel abreuvoir pour leurs bestiaux,
3) un réservoir d'eau en cas d'incendie,
4) les prairies et autres terrains qui se trouveraient situés en-dessous de ce bassin seraient susceptibles
d'amélioration au moyen d'assaisonnement avec l'eau qui en découlerait.

Vous voyez, Messieurs, que je me propose de faire une chose dont l'exécution m'occasionnerait une dépense assez
considérable. Mais l'homme de bien n'est pas arrêté par l'idée de sacrifice lorsqu'il est question de soulager
l'humanité souffrante.
J'ose espérer que vous apprécierez cet acte de bienfaisance et que vous n'hésiterez pas à m'accorder l'autorisation
de faire exécuter les ouvrages de la manière que je suggère à propos.
J'ai l'honneur de vous saluer avec considération.
Grimonster le 19 ao√Ľt 1832.

Signé Fischbach Malacord.

La réponse du conseil municipal ne tarda pas.
Le 3/9/1832, l'Administration communale, dirigée par L. Gilson, tout en donnant l'autorisation demandée suggérait au
donateur " qu'il veuille placer près du bac et du réservoir une pierre avec inscription propre à rappeler à la
postérité le souvenir de l'auteur d'un tel acte d'humanité ".

A cette occasion et pour se divertir, on lira LI NEÛR TCHET, légende locale (Le canard 11/56).

Le vase en fonte qui domine la fontaine a été moulu et fondu au fourneau de Ferot.
Les deux marronniers qui entourent la fontaine sont classés " arbres remarquables ". " Le plus gros a un port altier et
caractéristique de son essence ; le second a perdu bien des branches et est légèrement penché, comme s'il
s'effa√ßait pour permettre √† son voisin de se d√©velopper sans entraves. Les arbres auraient-ils une √Ęme ? Se
trouveraient-ils parmi eux des conquérants et des martyrs ? Ces deux marronniers manifestent en tout cas une manière
de complicité résignée comme on en trouve dans certains couples ".
(B. Stassen. A la recherche des grands arbres verts de Wallonie. En fl√Ęnant √† Ferri√®res, Petite propri√©t√© terrienne
1991).
La fontaine a été restaurée en 1990 Le canard 387-388-389 en a fait écho.