levisiteur.be: fiche descriptive Page vue 31X   ...
  ...
  ...

La localité de My

      Pages et liens associés
(photos, vidéos, textes ...)
Adresse(s):
Rue du Vieux Tilleul , 0, 4190    My (   My ) (    Ferrières -    Liège -    Wallonie -    Belgique )
Catégorie(s):
   Localités 
(   Organisation territoriale    Organisation territoriale    Organisation territoriale    Patrimoine    Catégories)
.
Informations
Historique:

Les différentes graphies suivant l'époque: Médis (873), Miez (forme romane 1159), Mieus (1352), Mieux (1343-1384),
Miel (15e s), Mielx et My signifient "au milieu".

Le sol est composé en partie de schiste et en partie de calcaire, c'est dire, qu'il existe du minerai de fer.
Malheureusement, il se trouve à une très grande profondeur et la trop grande concurrence qui lui est faite par les
mines du midi de la province du Luxembourg ne permet plus de l'exploiter avantageusement.

My est citée parmi les possessions de l'Abbaye de Stavelot-Malmédy dès l'an 873.

My comme Ville et Ferot, devient une seigneurie très puissante qui se détache petit à petit de la Principauté de
Stavelot-Malmédy pour glisser vers le Duché du Luxembourg, c'est à dire La Terre de Durbuy, mais tout en gardant les
usages et les coutumes de la Principauté.

Malgré sa puissance, cette seigneurie est souvent au fil des siècles, confrontée à de nombreux démêlés entre
Stavelot et Durbuy. Surtout à une certaine époque où, il n'y a pas moins de trois seigneurs pour cette localité.

Si My a une histoire fantastique, ce village est également remarquable par ses bâtiments calcaires, ses deux grosses
fermes, son château et l'ancienne maison Gillard, et nous rappellent les demeures des anciens seigneurs.

Qui furent:

- Dès le XIVème siècle jusqu'au XVIème siècle: les seigneurs de My et de Pallant.
- A partir de la première partie du XVIIème siècle jusqu'à la deuxième moitié du XVIIIème siècle: les seigneurs
de Marteau, de Martiny, van Dalem, de Colney de Botey, Paquet d'Acosse (Accoz).
- Au XIXème siècle jusqu'en 1924: propriété des familles Fivé et Wibin Gillard.

Au-delà de la route de Famenne, le village de My continue par le développement d'un habitat plus modeste
principalement du XIXème siècle.

My était un des 4 fiefs chargés de la défense du château de Logne. Il y avait une haute cour de justice. La
généalogie des seigneurs de My est remarquable par sa précision.

( My, -)